Logo CPIE Midi-Quercy

Vous êtes ici : Accueil >> Actualité >> Midi-Quercy >> Visite de la chaufferie-bois de Nègrepelisse

Visite de la chaufferie-bois de Nègrepelisse
Publié le 28 février 2012
Mise en service il y a seulement quelques mois, la chaufferie bois de Nègrepelisse, fonctionne pleinement, desservant 20 bâtiments, dont les écoles, les maisons de retraite et établissements de santé, les habitations HLM, le local de l’ancienne gare.

À l’initiative de la municipalité de Nègrepelisse, une occasion inédite a été donnée aux usagers de visiter cette compétente installation collective qui est déjà un exemple pour beaucoup. M. le Maire Jean Cambon, les conseillers municipaux, Marie Chéreau, architecte de la commune, la candidate aux législatives PS pour le secteur, Mme Valérie Rabault, et une trentaine de responsables et usagers des bâtiments desservis ont ainsi visité la chaufferie bois, plus grande installation du département. Cette démarche, avait pour objectif de mieux faire connaitre le fonctionnement du réseau chaleur bois énergie et de répondre aux nombreux questionnements des personnes raccordées. Combien de chargements de plaquettes de bois sont effectués par semaine ? Deux à trois par semaine en fonction des températures. Combien coûte le combustible ? Pour les scieries, le prix de 30 à 35 € la tonne. Pour la CUMA, le prix livré est de 80 à 100 € la tonne. Le prix n’est pas le même mais contribue à collaborer avec nos agriculteurs locaux et à développer la filière bois. Est-ce que les particuliers pourraient être raccordés ? La municipalité y avait pensé mais les coûts de régie seraient plus élevés. La chaufferie-bois pollue-t-elle ? Non, elle ne pollue pas et elle est moins nocive que certains modes de chauffage. La combustion du bois émet beaucoup moins de gaz toxiques type dioxyde de soufre SO2 et dioxyde d’azote NO2 que la combustion des énergies fossiles (gaz et fioul). Ces gaz étant responsables des fameuses pluies acides, la création d’une chaufferie au bois performante permet de lutter contre ce fléau mondial ! Le chauffage au bois à haut rendement participe donc à la préservation de la santé des hommes et à l’équilibre des éco-systèmes.

M. Cambon et Mme Chéreau ont répondu à l’ensemble de ces questions grâce à des échanges très instructifs. Lors de la semaine du développement durable en avril 2012, à laquelle la mairie de Nègrepelisse participe, le site sera ouvert au public lors de visites organisées et des spécialistes pourront répondre à toutes les interrogations que la chaufferie suscite.

A l’image de la délégation biélorusse, des élèves de seconde du lycée de Capou à Montauban, les participants, cette visite fut donc très édifiante. L’intérêt du bois énergie reste indéniable sur les projets nécessitant des besoins de chauffage importants. Plus écologique, plus économique, favorisant le développement de la filière bois local, cet équipement participe au développement durable du territoire. Grâce à la création d’une chaufferie centrale avec un réseau de chaleur utilisant comme combustible le bois déchiqueté, le confort de chaleur des usagers est notable.

(Source : Nègrepelisse)

“ Accès rédacteur ” - “ Liens ” - “ Contact ” - “ Plan du site ” - “ Partenaires ”

Logo des Partenaires

Valid XHTML 1.0 Strict Web Informatique Service