Logo CPIE Midi-Quercy

Vous êtes ici : Accueil >> Agenda des manifestations environnement, patrimoine et DD en Tarn-et Garonne >> Samedi 6 mars 2010 à Gaillac 3 conférences pour les passionnés d’insectes

Samedi 6 mars 2010 à Gaillac 3 conférences pour les passionnés d’insectes
Publié le 16 février 2010
L’OPIE-Midi-Pyrénées vous propose ces trois conférences.

Samedi après-midi :

-  Les Fourmis

-  Les Libellules

-  La Biodiversité qu’est ce que c’est ?

Le lieu reste à définir (certainement proche du musée histoire naturelle).

Des gens qui cherchent la petite bête ?

Si oiseaux et mammifères de la région Midi-Pyrénées sont des animaux appréciés du grand public, il n’en va pas de même de ceux qui ne portent ni plume ni poil et mesurent le plus souvent moins de 5 centimètres :

les insectes !

Ils font souvent peur ils sont les mal aimés du monde animal et pourtant :

à l’heure où les termes Biodiversité et Ecologie sont dans toutes les bouches,il serait de bon ton de considérer d’un œil plus bienveillant ce groupe qui, fort d’environ 35 000 espèces en France, contient l’essentiel de notre biodiversité nationale.

C’est pour cela que l’association « OPIE-MP » (Office Pour les Insectes et leur Environnement de Midi-Pyrénées) qui a tenu son assemblée générale le 20 décembre 2009 ambitionne de mieux les faire connaître et de promouvoir leur étude et leur protection.

Car ces petites bêtes n’ont pas que des inconvénients. Certes quelques unes grignottent nos plantations, nous piquent nuitamment - et il convient de s’en préoccuper - mais combien plus nombreuses sont celles qui assurent des « services » irremplacables dans nos campagnes !

-  Qui mieux que les insectes polliniserait 84% des espèces végétales que nous cultivons ?

-  Qui mieux qu’eux participerait aux grands cycles de la matière, dégraderait le bois mort, les cadavres d’animaux et assurerait ainsi la fertilité des sols ?

-  Qui nourrirait les oiseaux, les mammifères, les poissons que nous aimons observer, photographier, chasser ou pêcher ?

-  Qui, autre que les cigales et grillons donnerait à la Provence et aux crépuscules d’été leurs ambiances sonores si particulières ?

L’altération et la disparition inquiétante des habitats naturels des insectes menacent ce patrimoine. La plus grande sauterelle d’Europe, plusieurs libellules, de nombreux papillons chatoyants, des coléoptères cavernicoles sont aujourd’hui en voie de disparition en France, comme le lynx et la baleine à bosse.

Le saviez-vous ?

Ils font pourtant partie de la soixantaine d’insectes qui bénéficient d’une protection légale au niveau national (arrété du 23 avril 2007).

Alors, pour vous pencher vous aussi sur ces petites bêtes, contactez les naturalistes de l’OPIE-MP et joignez vous à eux.

Source : OPIE MP

“ Accès rédacteur ” - “ Liens ” - “ Contact ” - “ Plan du site ” - “ Partenaires ”

Logo des Partenaires

Valid XHTML 1.0 Strict Web Informatique Service