Logo CPIE Midi-Quercy

Vous êtes ici : Accueil >> Patrimoine >> Inventaire du bâti >> Revue de presse >> Le village castral de Monclar-de-Quercy

Le village castral de Monclar-de-Quercy
Publié le 8 septembre 2008

Même si des traces d’occupation antique ont été repérées sur la butte, située au nord-est du village, l’origine de l’agglomération de Monclar est bien la fortification féodale. En partie artificielle, la motte médiévale a été édifiée autour de 1100 avec un château appartenant, semble-t-il, à la branche cadette des vicomtes de Bruniquel. Vraisemblablement au cours de la seconde moitié du XIIe siècle, un village castral s’implante au pied de la motte.

(JPG)
Localisation de la motte et reconstitution probable de l’enceinte
© Pays Midi-Quercy, CPIE MQ, Région Midi-Pyrénées, Inventaire général, 2008

Le village est alors protégé par une enceinte et des fossés circulaires qui englobent aussi la motte. Le tracé circulaire des fossés est aujourd’hui encore perceptible dans le réseau des rues de Monclar. Le mur de soutènement en moellon de calcaire, sur la côte du couvent, au pied de la mairie, n’est pas un vestige de l’enceinte médiévale, mais il suit toutefois le tracé des fossés. Il existe dans le village, un autre mur de soutènement sur la côte du pigeonnier, suivant également le tracé des anciennes fortifications médiévales. Ce mur a été construit en brique au XIXe siècle simplement pour contenir la poussée des terres ; le village n’ayant plus la nécessité, à cette époque, de se protéger des attaques ennemies. La série d’arc en plein-cintre, au niveau du soubassement, sert à décharger la masse du mur au-dessus. Les extensions du village au cours de la seconde moitié du XIXe siècle et au début du XXe siècle, ont respecté le tracé concentrique qui rappelle l’origine de la formation du village.

Auteur : Carole Stadnicki, chargée d’étude.
“ Accès rédacteur ” - “ Liens ” - “ Contact ” - “ Plan du site ” - “ Partenaires ”

Logo des Partenaires

Valid XHTML 1.0 Strict Web Informatique Service