Logo CPIE Midi-Quercy

Vous êtes ici : Accueil >> Actualité >> Tarn-et-Garonne >> L’état de la Garonne inquiète les associations !

L’état de la Garonne inquiète les associations !
Publié le 28 mai 2009
La consultation des partenaires institutionnels sur le projet de Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux du bassin Adour-Garonne (SDAGE) s’est terminée le 11 mai.

(JPG)

Ainsi ce sont prés de 1300 structures qui ont participés à cette consultation. les avis seront mis en ligne sur le site Internet de l’Agence.

« L’état des lieux d’amont en aval : En amont, c’est la zone la moins polluée, mais l’hydroélectricité a court-circuité le cours naturel du fleuve et stoppe les matériaux comme les galets qui n’assurent pas le profil d’équilibre de la Garonne..

Les écosystèmes montagnards sont fortement perturbés (enneigement artificiel, barrages d’altitude, développement d’unités touristiques...), mentionne l’Association Uminate. Autour de Toulouse, de la confluence de l’Ariège à la confluence du Lot : nous sommes dans une zone de plaine d’inondations jusqu’à 4 km de large. On note une progression des teneurs en métaux lourds, en particulier le cadmium issu des anciens sites miniers et des tanneries. Uminate estime que les eaux souterraines sont durablement polluées par les pesticides et les nitrates, entraînant l’abandon progressif de captages d’eau potable.

En aval : Il y a sans surprise, une concentration des métaux lourds au fur et à mesure qu’on descend le fleuve. Nous sommes dans la partie la plus docile de la Garonne très et trop « chenalisée » ».

Ainsi, un collectif s’est créé « Pour la gestion de l’Eau en Adour-Garonne » regroupant les associations de protection de l’environnement et de la nature, les associations d’agriculteurs et les associations de consommateurs du bassin Adour-Garonne.

Source : Agence de l’Eau Adour

“ Accès rédacteur ” - “ Liens ” - “ Contact ” - “ Plan du site ” - “ Partenaires ”

Logo des Partenaires

Valid XHTML 1.0 Strict Web Informatique Service