Logo CPIE Midi-Quercy

Vous êtes ici : Accueil >> Etudes et conseils >> Natura 2000 >> Quercy Gascogne >> L’atelier "connaître et aider les chauves-souris" du 17 septembre à Auvillar donne des envies de bien faire pour la Nature !

L’atelier "connaître et aider les chauves-souris" du 17 septembre à Auvillar donne des envies de bien faire pour la Nature !
Publié le 18 septembre 2014
Le CPIE Midi-Quercy, dans le cadre de l’animation du DOCOB Natura 2000 Quercy Gascogne et en collaboration avec l’ADASEA MP, le CEN MP et la Mairie de Auvillar, proposaient aux parents et enfants de vivre une après-midi passionnante « A la découverte des Chauve-souris » à Auvillar.

Nous avons été accueilli à la salle des fêtes par M. Gilles Compagnat adjoint au Maire d’Auvillar, que nous remercions encore pour leur accueil et la mise à disposition de la salle.

Un seul petit garçon (7 ans), mais quelle motivation et quel entrain !!! accompagné de sa maman était au RDV de cet atelier "connaître et aider les chauves-souris",

On a commencé par apprendre à dessiner une chauve-souris étape par étape pour se familiariser avec les différentes parties de son corps. Puis on a vu que les chauves-souris était de la même famille que les hommes mais avec la particularité extraordinaire d’être les seuls mammifères à savoir voler. Il a pu apprendre quelques détails croustillants sur ces petits êtres :
-  Qu’ils utilisaient un système de déplacement très sophistiqué l’écholocation, comme les dauphins : ils envoient des ultrasons autour d’eux pour se diriger dans le noir, éviter les obstacles et saisir leur proie ( moustiques et papillons de nuits principalement !)

-  Qu’on disait ou écrivait beaucoup de chose fausses sur elles : - Elles ne prolifèrent pas comme les souris et ne font pas de nids. Les mamans chauve-souris font 1 seul petit par an dont elles s’occupent avec affection et tendresse ! - Elles ne s’accrochent pas dans les cheveux et ne sucent pas le sang car elles sont toutes insectivores en Europe et adorent les moustiques et non pas les poux ! Elles peuvent en manger 1000 à 3000 par nuit. Ce sont donc de très bons insecticides naturels autour des maisons et régulateurs des insectes ravageurs des cultures pour les agriculteurs...

Puis on s’est familiarisé avec les différentes espèces du territoire pour apprendre à les reconnaître et on a cherché des traces et des indices de présence autour de la salle des fêtes : Du murin et de la pipistrelles viennent s’y abriter de temps en temps ! des indices montrent qu’elles tournent autour de la halle de Auvillar...

(JPG)

Et après avoir pris conscience de sa fragilité, de ses points communs avec l’homme et que l’on pouvait faire quelque-chose pour aider ces petits êtres fragiles et si utiles, nous avons construit un nichoir à chauve-souris qui leur permettra de venir s’y abriter au printemps et en été, lors des accouplements et des naissances.

Nous avons fini l’après-midi autour d’un petit goûter avec la remise officielle d’un petit diplôme du "sauveteur de chauve-souris". Puis notre petit "élève" est parti avec son nichoir sous le bras, le cœur gonflé avec sans aucun doute des envies de bien faire pour la Nature, et bien décider à l’installer avec Papie !

(Source : Philippe Mannella, CPIE Midi-Quercy)

PS : Merci Z---, chouet moment passé avec toi, mes doigts s’en souviennent !

“ Accès rédacteur ” - “ Liens ” - “ Contact ” - “ Plan du site ” - “ Partenaires ”

Logo des Partenaires

Valid XHTML 1.0 Strict Web Informatique Service