Logo CPIE Midi-Quercy

Vous êtes ici : Accueil >> Actualité >> Midi-Quercy >> Inauguration du bâtiment Centre d’art La Cuisine à Nègrepelisse le samedi 14 juin 2014 avec l’exposition de Suzanne Husky : Eglogues

Inauguration du bâtiment Centre d’art La Cuisine à Nègrepelisse le samedi 14 juin 2014 avec l’exposition de Suzanne Husky : Eglogues
Publié le 2 avril 2014
L’année 2014 marque un tournant dans l’histoire de La cuisine, centre d’art et de design, qui s’installe au château de Nègrepelisse. La proposition architecturale réalisée par RCR Arquitectes repose sur la dimension iconique de cette forteresse datant du XIIIe siècle. Le projet consiste en une forme de réhabilitation de ces vestiges au sein desquels une architecture contemporaine vient se fondre. Le nouveau bâtiment sera inauguré le week-end du 14 et 15 juin avec une exposition de Suzanne Husky : Eglogues* .

Un bâtiment par RCR Arquitectes

Respectant les plans du XIIIème siècle, RCR Arquitectes a construit deux bâtiments parallèles, adossés aux façades Nord et Sud. L’ossature en acier corten permet de privilégier la conservation de la pierre et l’installation de longues baies vitrées qui permettent d’ouvrir le regard de l’intérieur vers l’extérieur (la rivière Aveyron).

Conçu comme point de rencontre, ce nouvel équipement comporte une salle d’exposition, un auditorium, les Fourneaux de La cuisine (une cuisine expérimentale), une salle d’atelier de pratique artistique, la Tour des Livres (centre de documentation), un atelier pour les artistes en résidence et des bureaux. Le nouveau bâtiment permettra également de réactiver la cour intérieure du château (1000m2). Cet espace laisse entrevoir son potentiel en termes d’organisation d’expositions ou d’évènements notamment pendant la période estivale. La cour, comme à l’époque des châtelains, redeviendra, sous une nouvelle forme, un lieu de vie et de rassemblement emblématique pour la ville de Nègrepelisse.

Eglogues* de Suzanne Husky

Marquée par sa double culture franco-américaine, le travail de Suzanne Husky s’apparente à une forme d’anthropologie qui interroge avec ironie et perplexité nos pratiques, nos mœurs, notre habitat et notre environnement.

Invitée sur le territoire de Nègrepelisse, l’artiste a questionné notre rapport à la terre. Elle a poursuivi un travail documentaire portant sur des pratiques alimentaires disparues souvent antérieures à l’agriculture mécanisée et liées à des petites chasses. Elle a initié de nombreuses rencontres et entretiens avec les habitants. Son attention s’est progressivement portée sur les potagers vivriers. Cette tradition très française constitue à ses yeux une forme de résistance à l’agriculture industrielle, à la malbouffe, et permet parfois une certaine autarcie.

Elle a également engagé un tout autre rapport à la terre en s’intéressant à la poterie. Nègrepelisse a produit pendant quelques décennies (fin 18e, début 19e) des faïences dont quelques unes sont exposées dans les musées de Limoges et Montauban. Aujourd’hui, les terres utilisées pour fabriquer la très grande majorité des poteries sont industrielles. Suzanne Husky propose d’utiliser la terre de Nègrepelisse afin d’élaborer un service de table pour le centre d’art avec l’aide d’un céramiste du territoire.

Enfin, un troisième axe de travail porte sur la notion de transmission culinaire. L’artiste invite des personnes du territoire à venir transmettre et partager une recette familiale au sein d’ateliers conduits aux Fourneaux de La cuisine.

La cuisine, centre d’art et de design, depuis 2004

La cuisine cherche à accompagner la création contemporaine sur son territoire en privilégiant une approche contextuelle. Cette démarche implique la mise en place de processus de coopération qui visent à refondre la place de l’art dans la société. En opérant dans le registre de l’ordinaire, une large part de notre programmation met en œuvre des projets artistiques au cœur du quotidien des habitants. Depuis Bouchées doubles, notre premier programme de résidences liant designers et artisans (2006), nous tentons de renouer avec cette utopie sociale qui a irrigué les champs de la modernité en art tout en la confrontant aux réalités de notre époque.

*Eglogue : un poème pastoral écrit dans un style simple et naïf où, à travers les dialogues des bergers, l’auteur relate les événements généralement heureux de la vie champêtre, chante la nature, les occupations et les amours rustiques.

Source et crédits :

La cuisine, centre d’art et de design

Esplanade du château 82800 Nègrepelisse 05 63 67 39 74 karine.marchand@la-cuisine.fr

www.la-cuisine.fr

“ Accès rédacteur ” - “ Liens ” - “ Contact ” - “ Plan du site ” - “ Partenaires ”

Logo des Partenaires

Valid XHTML 1.0 Strict Web Informatique Service