Logo CPIE Midi-Quercy

Vous êtes ici : Accueil >> Actualité >> Collectivités >> Grâce à EBE vie, les entreprises peuvent évaluer leur impact sur la biodiversité

Grâce à EBE vie, les entreprises peuvent évaluer leur impact sur la biodiversité
Publié le 28 octobre 2010
EBEvie est un outil Internet simple et pratique conçu par le ministère du Développement durable pour permettre aux entreprises de mesurer les impacts positifs ou négatifs de leurs activités sur la biodiversité, leurs liens de dépendance avec les services rendus par les écosystèmes ainsi que les risques et opportunités qui en découlent.

Alors que la prise en compte de la valeur de la biodiversité est au cœur des enjeux de la conférence de Nagoya et de l’Année Internationale de la Biodiversité, beaucoup d’acteurs économiques n’intègrent pas encore ces démarches. Certaines entreprises dépendent ainsi fortement des services rendus par les écosystèmes, notamment dans l’industrie agroalimentaire pour l’eau douce, dans la confection de meubles pour le bois ou encore dans l’industrie pharmaceutique avec les ressources génétiques. En contrepartie, les activités des entreprises ont un impact sur la biodiversité. C’est, par exemple, le cas pour l’exploitation des carrières, la pêche, le tourisme... qui, en cas de mauvaise gestion, peuvent mettre à mal les ressources. Fort de ce constat, le ministère de du Développement durable et de la Mer a développé EBEvie pour sensibiliser les entreprises et les inviter à intégrer la biodiversité dans leur stratégie.

EBEvie est accessible en ligne sur le site www.biodiversite2010.fr et se décompose en trois niveaux : http://www.biodiversite2010.fr/EBEvie.html

  • Le premier niveau, intitulé « comprendre », met en évidence les liens qui peuvent exister entre l’entreprise et la biodiversité sous forme d’exemples illustrés et de données chiffrées.
  • Le deuxième niveau, intitulé « évaluer », permet à l’entreprise d’évaluer, pour chaque fonction qui la compose (finance, ressources humaines, marketing, etc.), le niveau de sensibilité/vulnérabilité de la fonction à la biodiversité ainsi que le niveau d’impact de la fonction sur la biodiversité.
  • Le troisième niveau, intitulé « agir », propose une série d’actions à mettre en oeuvre afin que l’entreprise intègre au mieux la biodiversité dans sa stratégie de développement.

EBEvie sera présenté au salon Pollutec à Lyon le 30 novembre 2010 lors d’une conférence-débat où seront rendus publics les résultats d’une enquête sur les interactions entre les entreprises et la biodiversité. A cette occasion, les Prix « Entreprises et environnement » qui comptent, pour la première fois cette année, une catégorie « Biodiversité » avec les quatre mentions « produit pour la biodiversité », « démarche de gestion de site », « initiative de sensibilisation » et « idée pour la biodiversité » seront remis.

(Source : MEEDDM)

“ Accès rédacteur ” - “ Liens ” - “ Contact ” - “ Plan du site ” - “ Partenaires ”

Logo des Partenaires

Valid XHTML 1.0 Strict Web Informatique Service