Logo CPIE Midi-Quercy

Vous êtes ici : Accueil >> Actualité >> Collectivités >> Entretien raisonné des voies communales à Nègrepelisse : un double intérêt !

Entretien raisonné des voies communales à Nègrepelisse : un double intérêt !
Publié le 10 août 2011
Dans la continuité des actions environnementales menées par la municipalité de Nègrepelisse, ce sont désormais les fossés des voies communales et des chemins ruraux qui font l’objet de toutes les attentions municipales

En effet, dans l’objectif de réduire les émissions de CO2 induites par les véhicules municipaux mais également de diminuer les factures de gasoil, il a été décidé de changer les méthodes d’éparage des fossés et abords de routes communales.

Ce choix a une double incidence : l’herbe plus haute au printemps n’est pas de la négligence car elle contribue à la préservation de la richesse naturelle de ces espaces sans pour autant diminuer la sécurité des automobilistes.

En effet, en préservant un habitat naturel, la flore et faune s’installent, recréant un écosystème naturel plus diversifié mais surtout, tels qu’ils étaient à l’origine. La végétation des fossés joue des fonctions écologiques essentielles. Les milliers d’insectes présents dont beaucoup d’auxiliaires des cultures vont aider les agriculteurs à limiter naturellement les invasions d’insectes dits « ravageurs » et éviter l’utilisation des pesticides.

Les méthodes d’entretien et l’usage abusif du broyeur ou de l’épareuse empêchent donc le renouvellement du taillis, et conduisent à la disparition progressive de kilomètres de végétation. Le fauchage raisonné consiste donc à passer deux fois dans l’année l’épareuse( la 1ère au printemps et la seconde à l’automne, une fois le cycle végétatif accompli) mais en défrichant partiellement les fossés. Cette méthode respectueuse de l’environnement permet aux plantes de pousser jusqu’à maturité au printemps et de monter en graines pour se reproduire. Le fauchage tardif favorise la création de véritables petits habitats naturels pour les mammifères et les insectes.

Ainsi, il est important que la collectivité affirme clairement son objectif de maintenir le linéaire mais aussi le volume des haies de bord de route. Ce sont des corridors écologiques indispensables qui relient les différents écosystèmes, « priorité absolue » du Grenelle de l’Environnement.

“ Accès rédacteur ” - “ Liens ” - “ Contact ” - “ Plan du site ” - “ Partenaires ”

Logo des Partenaires

Valid XHTML 1.0 Strict Web Informatique Service