Logo CPIE Midi-Quercy

Vous êtes ici : Accueil >> Actualité >> Midi-Pyrénées et autres... >> Effervescence pour les vins biologiques

Effervescence pour les vins biologiques
Publié le 28 septembre 2010
Midi-Pyrénées se lance dans l’aventure avec actuellement 805 ha. Le bio est un débouché pour un secteur en crise.

A l’heure actuelle, on compte 3000 vignobles bio en France et de plus en plus de vignerons convertissent leurs exploitations.

Il faut toutefois attendre trois ans de patience et de travail, avant de pouvoir étiqueter la mention « Vin issu de l’agriculture biologique ».

Faut-il le rappeler :

Officiellement le vin bio n’existe pas, l’Union Européenne a renoncé à créer un règlement, le concept bio ne s’applique donc uniquement qu’à la récolte et non à la vinification d’où la mention « vin issu de l’agriculture biologique ».

Toutefois on voit apparaître des chartres qui vont au-delà, la FNIVAB (Fédération nationale des vins de l’agriculture biologiques), Biodyvin, Nature et progrès, Demeter, qui fixent des règles pour la vinification.

Longtemps restés timides, les vignerons se lancent.

Les consommateurs font de plus en plus la différence entre les vins bio et les vins traditionnels.

Les vins bio sont plébiscités à l’étranger, Japonais, Américains, les Européens du Nord sont demandeurs, 70% des vins bio produits en France sont vendus à l’export.

Certes une partie de cet engouement est un effet de mode mais ils restent ceux qui choisissent cette voix par conviction.

Source : La dépêche du 18-09-10

“ Accès rédacteur ” - “ Liens ” - “ Contact ” - “ Plan du site ” - “ Partenaires ”

Logo des Partenaires

Valid XHTML 1.0 Strict Web Informatique Service