Logo CPIE Midi-Quercy

Vous êtes ici : Accueil >> Actualité >> Midi-Pyrénées et autres... >> Dossier OPIE : « Les insectes pollinisateurs, auxiliaires des jardiniers » et « Le piègeage sélectif des frelons asiatiques »

Dossier OPIE : « Les insectes pollinisateurs, auxiliaires des jardiniers » et « Le piègeage sélectif des frelons asiatiques »
Publié le 26 mars 2009

Certains insectes sont attirés par les fleurs pour assurer leur repas et celui de leur progéniture. Les hyménoptères floricoles récoltent le pollen et le nectar ; ce n’est qu’involontairement qu’ils participent à la fécondation des fleurs.

Les insectes pollinisateurs, auxiliaires des jardiniers

L’abeille domestique Apis mellifera est utilisée au mois d’avril en arboriculture par le transport de ruches près des plantations. Les abeilles sauvages sortent dès le mois de mars pour certaines espèces telles que les Osmies. L’Osmie rousse Osmia rufa se plait à nicher en utilisant les trous d’écoulements situés dans les chambranles des fenêtres. Dès le début mars, ce sont les mâles qui sortent en premier de leur torpeur hivernale, attendent les femelles qui les suivront, lesquelles partiront sans tarder butiner les premières fleurs. Après l’accouplement, les femelles chercheront un lieu de ponte approprié, en principe celui qui les a vues naître (voir document en annexe).

Le nombre d’espèces d’abeilles sauvages est très grand et varié ; l’abeille Dasypoda appartenant à la famille des Méllitidés, c’est un insecte magnifique qui collecte une grande quantité de pollen sur ses pattes postérieures (voir photo). Deux espèces se rencontrent fréquemment en région MP.

Les Xylocopes comme l’Abeille charpentière Xylocopa violacea ,apparaissent également en mars (voir photo). Cette grande espèce de taille 18 à 25 mm est en activité jusqu’en octobre en deux générations. Les mâles possèdent 13 articles antennaires avec A11 et A12 de couleur orangée. Les femelles possèdent 12 articles tous noirs. Il existe en Midi-Pyrénées deux autres espèces de Xylocopes qui sont rares : X. valga et X.iris. Les Bourdons sont des insectes sociaux dont les mâles meurent à l’entrée de l’hiver après avoir fécondé les femelles qui vont apparaître plus ou moins précocement au printemps. Ils butinent dès le lever du soleil, possèdent une langue très longue et jouent de ce fait un rôle fondamental dans la pollinisation des fleurs à long tube. Le Bourdon terrestre Bombus terrestris possède une langue de10mm, apparaît tôt, parfois fin février (voir photo). Le Bourdon des jardins Bombus hortorum possède une très longue langue de 20 mm, il se rencontre plus tard en avril. La pose de nichoirs à abeilles sauvages en mars permet d’aider ces hyménoptères à nidifier dans de bonnes conditions.

(Source : Dominique PELLETIER/OPIE-MP - pelletier.dom82@orange.fr )

Pour information, une exposition « Les abeilles dans tous les états » se tient jusqu’au jusqu’au 8 avril à la Médiathèque de St Nicolas de la Grave.

Le frelon asiatique (Vespa velutina) : Le piégeage des fondatrices

(JPG) Le piégeage constitue une des deux actions prioritaires en matière de lutte contre le frelon asiatique.

Au printemps, les fondatrices sortent d’hivernage avec un besoin énergétique important pour se déplacer et choisir le lieu d’implantation du nid. La ressource en sucres est, en cette saison, peu abondante. Une telle situation est donc favorable à l’action de piégeage.

Son efficacité dépendra toutefois d’une bonne connaissance de l’écologie de cette espèce et de son comportement temporel et spatial. Le positionnement des pièges sera donc lui aussi décisif dans l’efficacité de la campagne. Le type d’appâts à utiliser doit prendre en compte l’attractivité vis-à-vis des fondatrices de frelon asiatique, mais aussi, celle exercée sur les autres espèces que l’on ne doit pas capturer.

Vous trouverez sur le site du FREDEC Midi-Pyrénées (http://www.fredec-mp.com/lut-col/frelon.html ), 2 fiches très complètes de l’ADAAQ-CNDAet l’OPIDA sur le frelon asiatique pour tout savoir sur :

(JPG)

-  Sa biologie
-  Le piégeage sélectif des fondatrices : - Les conditions pour une lutte efficace - Quelle stratégie de piégeage ? - Quelle organisation ? - La période de piégeage - Les pièges à utiliser - Les appâts - Où piéger ? - L’installation des pièges - Le plan pour la confection - d’un piège sélectif - La conduite des pièges - La surveillance - de la campagne de piégeage - La transmission des résultats

Source : OPIE Midi-Pyrénées - FREDEC - ADAAQ/CNDA et OPIDA

“ Accès rédacteur ” - “ Liens ” - “ Contact ” - “ Plan du site ” - “ Partenaires ”

Logo des Partenaires

Valid XHTML 1.0 Strict Web Informatique Service