Logo CPIE Midi-Quercy

Vous êtes ici : Accueil >> Actualité >> Midi-Pyrénées et autres... >> Cancùn dans le processus des négociations climatiques.

Cancùn dans le processus des négociations climatiques.
Publié le 13 décembre 2010
Le sommet climatique de Cancùn qui s’est tenu au Mexique permettra t-il d’effacer la déception de Copenhague ?

Copenhague avait déchaîné une extraordinaire mobilisation politique et médiatique mais Cancùn n’a pas l’air de susciter la même ferveur, voir il alimente des commentaires souvent désabusés.

Pourtant la dégradation climatique se poursuit :

-  on devait tendre vers une diminution de 50% des gaz à effet de serre d’ici 2050, hors ceci augmente de 3% pour 2010,

-  les financements prévus pour la lutte contre le changement climatique ne sont toujours pas opérationnels,

-  l’avenir du protocole de Kyoto dont la première phase doit se terminer en 2012 est suspendu.

Cancùn n’en reste pas moins un sommet d’une importance considérable :

il s’agit d’une reconnaissance d’une « Responsabilité commune mais différenciée » selon les termes Onusiens.

Bien sûr vous allez entendre qu’un accord est impossible à Cancun mais trouver un accord international entre Pays industriel, Pays émergent et Pays pauvre, juste comme cela autour d’une table cela paraît hypothétique.

Non Copenhague n’est pas un échec, il a permis de mettre en évidence les difficultés et les urgences à trouver les voies pour sortir d’un système où :

-  l’expansion au prix d’inégalité croissante,

-  le saccage des ressources naturelles,

-  le déni démocratique.

Tous ces disfonctionnements ne doivent plus être poursuivis.

On parle de financement publics qui eux seuls garantiraient la durabilité des sociétés et la justice écologique, les contributions devront être bien sûr obligatoires et différenciées selon les Etats.

On a même parlé d’une taxe sur les transactions financières, (mais renvoyées à plus tard), pourtant elle aurait permis de réduire en partie les spéculations financières et de trouver les milliards de dollards nécessaires pour financer l’adaptation au changement climatique.

Alors certes les résultats attendus en terme de diminution des gaz à effet de serre ne seront pas atteints, mais il ne faut pas pour autant baisser les bras « et d’ici là garder le cap, continuer à avancer » (parole de Christiana Figueres secrétaire exécutive de la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques).

Pour aller plus loin sur ce sujet fort intéressant, nous vous conseillons ses deux liens (parmi tant d’autres) :

http://www.terra-economica.info/A-Cancun-les-promesses-de,14254.html

http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/12/07/cancun-dans-le-processus-des-negociations-climatiques_1449696_3232.ht

“ Accès rédacteur ” - “ Liens ” - “ Contact ” - “ Plan du site ” - “ Partenaires ”

Logo des Partenaires

Valid XHTML 1.0 Strict Web Informatique Service